À quoi sert une surjeteuse ?

Pour de belles finitions en temps record, il n’y a rien de mieux qu’une surjeteuse. Très connue et appréciée par les amateurs et professionnels de couture, la surjeteuse est un excellent supplément à la machine à coudre.

L’objectif de cet écrit est de vous aider à mieux comprendre l’utilité de la surjeteuse.

Pour découvrir un comparatif ainsi qu’un guide  d’achat complet des meilleurs surjeteuse : Acheter surjeteuse

La surjeteuse, qu’est-ce que c’est ?

Différente de la machine à coudre traditionnelle, la surjeteuse est une machine qui réalise les surjets. Elle utilise plusieurs aiguilles et trois à cinq bobines de façon simultanée pour effectuer des points de couture très complexe. Elle possède un couteau qui découpe le tissu tout au long de la couture. La surjeteuse peut servir à faire de l’assemblage, du surfilage, des rouleautés, du piquage, des coupes et bien d’autres. Elle vous permet de travailler les tissus élastiques (extensibles) et d’obtenir des coutures soignées.

parties surjeteuse

Les différents types de surjeteuses

On distingue quatre catégories de ce type de machine à coudre. Il s’agit de :

  • La surjeteuse à trois fils : elle dispose d’une aiguille et de deux boucleurs. Elle réussit bien les surfilages pour vous donner des finitions belles et soignées. Son utilisation n’est pas compliquée.
  • La surjeteuse à trois et quatre fils : elle réalise les surjets 3 fils, les assemblages 4 fils, les roulottés et surfilages 3 fils. Elle est capable de traiter les matières modernes et extensibles.
  • La surjeteuse à deux — trois – quatre fils : elle effectue plusieurs types de points de couture, dont le flatlock à deux fils, les surjets, les piqures parallèles… Très discrète, elle est l’alliée idéale pour de nouvelles créations.
  • La surjeteuse professionnelle : elle possède cinq bobines avec une option recouvreuse. Comme son nom l’indique, elle a de nombreuses possibilités et d’excellents résultats.

Les fonctions premières de la surjeteuse

A lire aussi : Test de la surjeteuse M343D de Brother

Nous les avons évoqués brièvement dans les premières parties, mais ici nous allons plus les détailler. Comme fonctions, nous pouvons citer :

  • Le surjetage des bords de tissu

Après coupure, les bords de tissu ont une forte tendance à s’effilocher et les habits s’abiment rapidement. La surjeteuse apporte une solution à ce problème en vous aidant à réparer ces bords. Elle coupe légèrement les bords en les rendant bien droits, puis elle y applique un point de couture (surjet) pour les refermer. Ils sont désormais bien cousus et esthétiques.

  • L’assemblage de tissu

La surjeteuse vous permet de joindre directement les bords des habits. En une seule fois, vous les assemblez et vous les surjetez pour obtenir une finition esthétique. Vous avez le choix entre plusieurs types de surjets pour différents résultats : fronces, ourlet invisible, couture, etc.

  • La couture du jersey

Le jersey est l’un des tissus les plus difficiles à coudre surtout avec une machine classique. Pour réussir la couture de votre tenue en jersey, vous avez le surjet à 4 fils qui est très résistant. Une surjeteuse à deux aiguilles est idéale pour ce genre de coutures.

Les types d’aiguilles de la surjeteuse

resultat surjeteuse

L’aiguille est l’un des éléments clés de la surjeteuse. Elle nécessite d’être fréquemment entretenu et remplacé à des moments donnés. Les aiguilles que vous rencontrerez sont :

  • saillie normale : utilisation générale
  • saillie arrondie : jersey
  • saillie fine : patchwork
  • saillie très fine : micro tex
  • saillie fine chromée : tissus fermes, jeans
  • saillie boule : stretch
  • saillie cannelure et triangle : cuir.

Vous savez désormais tout ce que la surjeteuse peut vous permettre de réaliser. Elle vous permettra d’apporter une touche d’esthétique à vos créations. Mais sachez que la surjeteuse ne remplace pas la machine à coudre.